Aude : en vigilance Orange crue

news-details
Météo

Alors que le soleil rayonne sur une grande partie du nord et du centre de l’hexagone, au sud, la pluie arrose quelques communes de l’Occitanie. Du côté de l’Aude placé en alerte rouge pluie et inondation, la situation est critique. Le cyclone Leslie qui avait touché le Portugal puis frôlé l’Espagne remontait vers la France, entrainant pluies orageuses en Occitanie avec des cumuls de 150 à 180 mm d’eau en seulement 24 heures.

« Il est tombé en quelques heures l'équivalent de trois mois de pluie : en l'espace de 5 heures, entre 150 et 300 mm d'eau sont tombés sur l'agglomération de Carcassonne, », informait Le Figaro. Un désastre sans précédent ! Près de 70 communes furent ébranlées par cet « épisode méditerranéen de type cévenol ».

La situation de certains foyers est catastrophique, des quartiers sont méconnaissables. Des routes avaient été coupées, et ce lundi dernier ; 7 800 foyers étaient encore privés d’électricité et les établissements scolaires fermés. De Pezens à Trèbes, Villegailhenc et Villemoustaussou, une évacuation avait été mise en place, des gymnases et des salles de fêtes avaient servi de refuge. Dans la matinée de ce mardi, les habitants se réveillèrent en découvrant les dégâts importants causés par ces inondations meurtrières. A Carcassonne, son hôpital est dans un piteux état. Dans un élan solidaire, des gendarmes, policiers, membres de la protection civile ainsi que des bénévoles travaillèrent ensemble pour assurer une assistance et porter secours aux habitants.

Selon les informations de Météo France, le département est passé de vigilance rouge à orange. Si la stabilité semble avoir pris place et la décrue s’est amorcée, la prudence est toutefois requise car le niveau d’eau reste particulièrement élevé. Mardi matin, encore 1 500 foyers étaient privés d’électricité, 3 300 postes de téléphones fixes étaient coupés et 10 000 personnes n’avaient plus accès à l’eau potable. Ce sinistre laissa près d’un millier de personnes sans logement ou sans rien. Au bilan de cette tragédie survenue dans la nuit de dimanche à lundi, on constate à ce jour, 9 blessés, 1 disparu et 14 morts. Dont 6 à Trèbes, 3 à Villegailhenc, 2 à Villalier, 1 à Villardonnel, Carcassonne et Saint-Couat, selon la préfecture.

news-details

Une manifestation qui marqua la population qui jugeait avoir été tardivement alertée. « L'événement météorologique avait été anticipé, pas son intensité, pas le déroulement chronologique de sa manifestation, ce qui a rendu le phénomène plus grave encore que ce qui avait été imaginé »,expliquait le premier ministre qui s’était rendu sur place. C’est en effet, un coup dur pour le département qui n’avait connu une telle situation depuis 2006.
Pendant que l’heure est au nettoyage, certains établissements scolaires du département ont réouverts leurs portes, tandis que quelques communes tentent petit à petit à se remettre de ces violentes intempéries.

Le président Emmanuel Macron ne manqua pas d’exprimer son « émotion et la solidarité de toute la nation envers les victimes », promettant de se rendre en Aude dès que possible.
Nous joignons également nos pensées aux familles endeuillées, et nous prions que l’Esprit-Saint leur procure la consolation.
Si le réchauffement climatique tendrait à accentuer toutes ces manifestations naturelles plongeant le monde dans un chaos, notre espoir se pose alors sur le Christ en qui « Il y aura un abri pour donner de l'ombre contre la chaleur du jour, Pour servir de refuge et d'asile contre l'orage et la pluie » [Esaïe 4 v.6 - Bible]

author

Perla Kouam WAFFO

Artistes Press

Assistante de rédaction chez 🗞📰 Artistes Press - Entrepreneuse

Partagés récemment

Ajouter un commentaire