Loi contre le racisme : le gouvernement durcit les sanctions contre les propos haineux sur le net

news-details
Politique

L’exécutif poursuit sa marche réformatrice. Il faut dire que l’ère Macron diffuse un vent de changement et de rénovation sur le sol Français. Et pas toujours rafraichissant pour les purs conservateurs, car hélas, nous connaissons bien la répulsion presque innée des Français à l’égard des réformes, eux qui savourent jalousement leurs avantages pris pour acquis, depuis les décennies passées. On les classerait même au top 10 des pays les plus râleurs.
Mais voilà, la vie est faite de changements. Quitte à nous d’apprivoiser les quelques turbulences qu’elle peut apporter dans notre quotidien.

Alors que du côté de la SNCF, les dents grincent actuellement face aux réformes proposées par le gouvernement, débouchant sur une grève des transports, annoncée pour une durée de trois mois, le premier ministre, Edouard Philippe ne se repose pas sur ses lauriers et s’attaque aujourd’hui à l’univers du web. Pour la bonne cause.

Déjà début mars, le président Emmanuel Macron annonçait la couleur, en affirmant que la France lutterait pour un projet au niveau européen contraignant les réseaux sociaux à « retirer très rapidement le torrent de boue des contenus haineux, racistes ou antisémites ».
Présent, ce lundi matin, au Musée national de l’Histoire de l’immigration à Paris, le premier ministre, Edouard Philippe a confirmé cette volonté, démontrant que le gouvernement entend affaiblir la voix du racisme sur le net, et « renforcer les obligations de détection, de signalement, de suppression et de prévention de contenus illicites ».

Tandis que plusieurs de ses réformes peuvent susciter quelques colères, celle-ci pourrait mettre tout le monde d’accord, en tout cas une majorité. Même si l’immigration a toujours été un sujet sensible dans la France puritaine, qui a malheureusement tendance à oublier son importance.
Dans cet élan, Edouard Philipe a appelé à favoriser les dépôts de plainte, afin de mettre en lumière les actes et propos racistes qui peuvent être manifestés dans l’ombre. Tout en rassurant sur la mise en place de formations auprès d’enquêteurs et magistrats, afin d’améliorer la prise en charge des victimes.

Nous avons besoin que les victimes portent plainte. Sans plainte, pas d’enquête, pas de responsable, pas de sanction. Dès la fin du semestre, nous rendrons opérationnel un système de pré-plainte en ligne pour les infractions de nature raciste et antisémite.

Rappelons, chers lecteurs, que le racisme est une véritable plaie pour l’humanité. Une humanité pourtant issue à l’unisson d’un même Père dans les cieux. Oui, nous sommes tous créatures parfaites de Dieu. Ce sujet concerne donc fortement l’église. Car nous qui sommes croyants, portons en nous les vertus de la parole de justice, de compassion et de charité. Et n’est-ce pas notre maître, qui ne fait point d’acception de personnes, nous recommanda de nous aimer les uns les autres, de porter un regard bienveillant sur l’opprimé, le délaissé, le marginalisé, le pauvre.

Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus Christ. [Galates 3 v.28]

Christ a pour ainsi détruit le mur de la haine et condamne irrévocablement toute forme de racisme, discrimination et préjugés. Ainsi, soutenons toute lutte contre le racisme et ses vices, en prière comme en acte.

author

Audrey Wolber

Artistes Press

Artiste ~ Chantre 🎼🎤Journaliste & Correctrice chez Artistes Press 📇🗞📰 ~ Entrepreneuse 👩🏽‍💻

Visionnez notre dernière vidéo sur la chaîne Youtube
Partagés récemment

Ajouter un commentaire