La Seine en pleine décrue

news-details
Météo Climat

Enfin une heureuse nouvelle pour Paris et sa région. Après une longue semaine de montée des eaux, la décrue a enfin commencé. Bien lente mais le fleuve parisien qui avait atteint son pic dans la nuit de dimanche à lundi, à hauteur de 5m84, a diminué de 7 centimètres depuis hier à la même heure.
Loin de la crue de 2016, la Seine qui avait augmenté de près de 3m80 de son niveau initial, est toutefois encore placée en vigilance Orange.
Malheureusement, l’accalmie que Météo France prévoyait serait de courte durée, puisque dans le courant de la semaine des précipitations sont prévues. Ce qui viendrait chambouler la décrue qui s’est pourtant bien amorcée. De plus, les lacs et réservoirs qui ont permis d’amortir la crue, sont presque arrivés à leur capacité maximum et ne seront pas d’une grande aide pour la décrue, à défaut d’absorber une partie du débit de la Seine. « Si l'on parle de revenir complètement à la normale, cela se comptera en semaines », estimait Jérôme Goellner, patron des services de l'Etat chargés de l'Environnement à la région.

Si en amont de Paris la situation est plus ou moins tranquille, en aval son état reste toujours aussi préoccupant. Car le niveau d’eau ne cesse d’augmenter dans les boucles de la Seine, notamment renforcé par la crue de l’Oise. A Poissy, dans les Yvelines, le niveau a nettement augmenté, de 38 centimètres de plus qu’en 2016. Évalué à 5m38 pour le reste de la semaine, la crue va poursuivre son cours jusqu’en milieu de semaine dans ces zones, selon Vigicrue.

En ces jours bien tristes, 1500 personnes furent évacuées en Ile-de-France, et près de 1900 foyers furent privés d’électricité. Ce lundi, alors que le ministre de l’écologie Nicolas Hulot sillonnait les villes de Seine-et-Marne pour constater les dégâts et apporter son soutien aux habitant, de l’autre côté, Anne Hidalgo, maire de Paris, appelait à rester vigilants. Car même si la décrue a bien été annoncée, les précipitations prévues pourraient bien s’infiltrer dans les caves. « Ca veut dire problème d'électricité, problème d'eau, problème de chauffage », sensibilisait-elle. Pour les personnes résidant en bord de Seine, il leur est vivement conseillé de mettre à l’abri tout objet de valeur stocké en sous-sols.

Dans cet élan, prenons en note l’alerte de la maire de Paris pour demeurer bien vigilants tout en appliquant les consignes de sécurité qui nous avaient été prescrites. Et nous vous invitons également, chers lecteurs, à ne pas perdre un instant de prière, car même si les experts prévoient encore une hausse dans la semaine, notre prière pourrait bien changer la donne. En effet, « […] la prière fervente du juste a une grande efficacité » [Jacques 5 v.16]. Et le Dieu de toutes grâces nous accorderait sa faveur.

author

Perla Kouam WAFFO

Artistes Press

Assistante de rédaction chez 🗞📰 Artistes Press - Entrepreneuse

Visionnez notre dernière vidéo sur la chaîne Youtube
Partagés récemment

Ajouter un commentaire