France sous la neige : l’alerte grand froid a été activée

news-details
Météo Climat

Elle a beau créer un certain chaos sur les routes comme sur les rails, mais nous comme vous ne cessons d’admirer ce sublime paysage qu’elle nous offre en ce mercredi matin. A Paris, en Ile-de-France et dans de nombreux départements Français, la neige a répandu ses flocons et s’est paisiblement établie sur notre belle nature.
De la neige comme Paris n’en a plus vu depuis 30 ans. Et tandis que certains se rendent, courageux, au bureau, d’autres ont préféré se blottir au chaud l’admirant par la fenêtre. Car oui, c’est un beau spectacle en ce début Février 2018, qui nous ferait presque oublier les déboires causés par les inondations et crues, des derniers mois. Il faut dire que les évènements climatiques de ce début d’année ne cessent de surprendre.

Mais le spectacle enneigé a, hélas, luis aussi, un prix, qui ne peut plaire à tout le monde. Mardi soir, peu avant 19h, le site d’informations routières Sytadin a enregistré 739 kilomètres de bouchons, et au réveil ce mercredi matin, déjà près de 200km. Sur la N118, près de 2000 voitures se sont retrouvées coincées cette nuit. Une situation fort pénalisante qui poussa le préfet de Police, Michel Delpuech, à inviter les automobilistes à laisser leurs voitures au garage. Et si tout le monde chercherait à emprunter les transports en commun, même galère.
La RATP a suspendu la circulation de ses bus, notamment les transports scolaires en Seine-Saint-Denis, Essonne, Seine-et-Marne, Yvelines, région Centre-Val de Loire, Orne, Deux-Sèvres et l’Est de l’Eure. La SNCF a, quant à elle, conseillé ses clients de reporter leurs déplacements, sans compter les fortes perturbations sur les lignes de RER.

Face à cette véritable incursion de l’hiver dans l’Hexagone, Météo France a maintenu 23 départements en vigilance Orange neige et verglas. Où de nouvelles chutes de neige sont attendues dans la matinée.
« On est sur un scénario de renforcement de la neige alors que la tenue est facilitée par des températures un peu en baisse », a expliqué Emmanuel Demaël, prévisionniste, avant d’ajouter que la situation deviendrait critique dans la nuit de mercredi à jeudi avec la chute des températures atteignant les -10°C, et l’arrivée d’une nouvelle perturbation neigeuse dans la journée de vendredi, touchant principalement les Hauts-de-France jusqu’au Limousin en passant par l’Ile-de-France.

Si certains d’entre nous peuvent trouver refuge face à cette vague glaciale, ce n’est malheureusement pas le cas de tous, notamment les personnes sans-abri. Pour eux, 22 départements, dont les huit d’Ile-de-France, le Nord et le Rhône ont activé l’alerte grand froid. Permettant l’ouverture d’un millier de places d’hébergement d’urgence, en sus des 13 000 déjà prévues pour l’hiver.
Habituellement, ce sont les familles qui sont plus nombreuses à appeler, mais « on a aussi des travailleurs pauvres et des migrants, ce que l’on ne voyait pas il y a vingt ans », informe Emmanuelle Guyavarch, directrice de la régulation au service social de Paris.
Dans le cadre de ce dispositif, l’Ile-de-France a ouvert 649 places supplémentaires, Lyon, 110 dans un gymnase et Paris, 4 780 places dans les centres pérennes s’ajoutant au 1400 places d’hébergement dans les centres d’hébergement temporaires.

« Derrière les chiffres, il y a des réalités humaines insupportables et des hommes qui restent à la rue. Notre combat est de faire le maximum pour garantir un toit aux plus démunis. Nous devons redoubler d’efforts avec l’arrivée des vagues de froid cette semaine », s’est exprimé le ministre Jacques Mézard.

Conscients que tous ces centres d’hébergement, aussi bénéfiques soient-ils ne pourront sûrement pas accueillir tous les sans-abri de France, l’initiative d’aide aux démunis devrait animer chaque citoyen que nous sommes. Car mettre la main à la patte pour venir en aide à notre prochain s’avère davantage gratifiant.
Sur les traces du gouvernement, que l’Eglise ouvre ses portes, offre repas et boisson chauds, tout comme vêtements, couvertures et si possible un espace pour dormir.
« Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité » [1 Jean 3 v.18 - La Bible]
Sachons-le, chers lecteurs, c’est par l’amour de notre prochain que nous pouvons prétendre à la sainteté et affirmer aimer Dieu.

author

Audrey Wolber

Artistes Press

Artiste ~ Chantre 🎼🎤Journaliste & Correctrice chez Artistes Press 📇🗞📰 ~ Entrepreneuse 👩🏽‍💻

Visionnez notre dernière vidéo sur la chaîne Youtube
Partagés récemment

Ajouter un commentaire