Une démarcation, vers l’authenticité
Chapitre 3 : Le sacrifice, La soumission

8th-post-featured

Une exhortation écrite par Yannick NILA

Première lettre aux Corinthiens 13 : « 13 Maintenant donc ces trois choses demeurent : la foi, l'espérance, la charité; mais la plus grande de ces choses, c'est la charité. »

_Chers lecteurs,
Nous avons été appelés dans le secret pour une œuvre plus excellente, et choisis comme des sacrifices. Christ nous a dit : « vous êtes des sacrificateurs », et nous nous sommes soumis. Ce que j’ai appris sur le sacrifice chers amis : le sacrifice nous amène souvent à la mort.
Quoi qu’il en soit, l’évidence est que c’est par l’amour de la charité qu'il nous faudrait vaincre, par la Foi que nous serons couronnés à la fin, nous ne le disons pas fièrement, certes non, c’est la volonté de Dieu qui se révèle imposante en nous comme une espérance et prend la place dans son bon plan dans lequel nous cheminons et auquel nous nous soumettons. Il est important pour tout sacrificateur de savoir, bien que pesant c’est un fait, car au milieu des rapaces sauvages notre place s’exerce, au milieu d'un royaume de rage destructrice nous devons travailler, survivre, cela sera ainsi dès le moment où nous aurons cru en un Dieu véritable. Ce monde nous rétribuera certainement par des prisons, des croix résolues, des pendaisons évidentes. Ils nous déchireront en plein midi, comme des vieux tissus de robes anciennes, c’est ainsi qu’ils ont coutume de faire, nous tirer au sort en public, et se jouer de notre vie.

« Selon qu'il est écrit : C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. 37 Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.
38 Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, 39 ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur. » Romains 8 : 36

_En ce lieu désert de France où le vrai évangile décline de plus en plus, qui a écouté notre poésie et qui s’est préoccupé de notre philosophie !? Qui a vu nos sacrifices, ou qui a écouté nos nombreux témoignages !? Nous sommes en ce jour, les sujets de catastrophes, les objets des incidents sinistres au quotidien à cause de notre Christ, cet homme qui occupe tous les jours nos pensées, et que nous voulons absolument rencontrer un jour et honorer en ce jour !

_Après le sevrage des tentatives ratées de l’ennemi au cours de nos vies singulières, nous avons décidé de ne plus fonctionner mais plutôt de nous contenter d’agir dans la soumission de la parole de notre Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
Chers lecteurs, comprenez que le projet qui vit en vous pour l’avancement de l’œuvre de Dieu est conçu et vit engagé entre les mains de votre Dieu. Celui qui cherchera à vous détruire rencontrera votre Dieu, votre Christ ; Celui qui s’en prendra à vous, dans l’idée de détruire les idées que Dieu a placées en vous, ignore encore une seule chose importante, et ne tardera pas à le savoir; que vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu. Autant pour nous, c’est l’œuvre de Dieu ! S’en prendre à vous impliquerait d’arracher quelque chose entre les mains de Dieu.
Bienheureuse pensée : Dieu nous revigore dans son bon plan, il nous corrobore encore dans tout son projet de notre vie, Alléluia!!! Et nous encourageons cependant tous les projets conçus en Dieu et nous les soumettons encore davantage dans le bon plan de Dieu, dans le but de redorer encore plus le lieu où Dieu nous laisse opérer. Nous savons que celui qui nous encourage à faire son travail connait aussi l’état de nos coeurs et comprend le sens de notre sacrifice, et la motivation de notre soumission.

 

Psaume 126 : « 5 Ceux qui sèment avec larmes Moissonneront avec chants d'allégresse. »

_Nous sommes confiants, et nous nous efforçons dans notre travail à être compétents et passionnés, plus encore, face à ces sinistres doutes qui veulent nous posséder. La pire option dans la démarche de démarcation vers l’authenticité que nous emboitons, serait en ce qui nous concerne de ne rien faire et de ne plus faire comme auparavant, un sujet qui pousse à penser Dieu dans le lieu où Dieu nous laisse opérer ! Nous sommes sûrs que nous pourrons tout accomplir avec le Seigneur notre Christ, car notre objectif est d'aider les autres et nous impliquer plus encore dans l’avancée évangélique dans le lieu où Dieu le Père au nom de son fils Jésus-christ nous laisse opérer. Nous sommes importants, très importants, dans cette mission que l’Eternel nous soumet, nous ne le disons pas par nous-mêmes, nous le croyons, car c’est Dieu qui nous le fait savoir et nous l’indique, car l’Éternel est considérable et derrière les siens pour un soutien véritable. En vérité, il est derrière ceux qui se donnent à son travail, pour faire très court, l’Éternel est tout simplement derrière ceux qui travaillent; Et bien fort les soutiendra dans sa fidélité qui dure toujours.

_Au grand essor du raisonnement planifié dans la recherche du divin réformateur; les raisons sont multiples pour le servir, la tristesse ou le mal, font leur travail en silence, les raisons de notre Dieu vivent dans son secret et nous fortifient dans sa grande discrétion. Il nous affermit dans son silence, et nous rend fidèles dans son travail, lui qui voit dans le secret, il nous secourt aussi, il combat pour nous, l’ennemi invisible et visible. Nous avons été appelés dans le secret pour une œuvre plus excellente, et choisis comme des sacrifices. Christ nous a dit : « vous êtes des sacrificateurs », et nous nous sommes soumis. Ce que j’ai appris sur le sacrifice chers amis : le sacrifice nous amène souvent à la mort. D’ailleurs, nous remettons tout sacrificateur sous les ailes royales de notre Roi des rois ; nous le laissons tout planifier dans son élan qui précède sa restauration.

_Selon qu'il est écrit: C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.

Amen !!!

Photographies

Plus d’informations dans cette rubrique

Laissez un commentaire