Le royaume de Dieu ne vous attend pas en haut, il est venu vers vous !

Conseil rédigé par Yannick NILA

‘‘[Luc 11 v. 20] Mais, si c'est par le doigt de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous.’’

Cher journal, j’ai envie de vous le dire : Son royaume, son paradis, sa grande fortune, son précieux trésor, sont constamment à notre gauche, parce que nous sommes à sa droite ; me croiriez-vous ?! Or même après avoir lu ce passage biblique révolutionnaire, nous sommes toujours inquiets ! Pourtant nous venons bien de le lire… ‘‘…Le royaume de Dieu est donc venu vers nous.’’ Le Seigneur ne peut être plus clair que ça, nous ne l’entendons pas avec les mêmes oreilles, c’est donc un fait, parce qu’où que nous allions maintenant, quoique nous fassions, nos regards sont toujours plongés sur ce que nous possédons de plus cher, notre cœur vit préoccupé sur ce que nous chérissons le plus, mais c’est important de nous rappeler que tout ce que nous chérissons ou aimons dans ce monde est pour un temps. Ce n’est un secret pour personne, peut-être que nous l’avons oublié et perdu de vue cette notion que le Seigneur nous rappelle. Je souhaitais nous la souligner aujourd’hui : ‘‘…Le royaume de Dieu est donc venu vers nous.’’ J’ai cette forme d’assurance et je soupçonne également quelque chose, pas vous ?! C’est comme si le Seigneur essayait de nous dire, « mon royaume céleste, mon royaume d’en haut, ne vous attend pas, mais il est venu vers vous. » Alors pourquoi aller chercher ailleurs ?! Il est donc dit :

« Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. » [Colossiens 3 v. 1]

Cher journal, très souvent le Seigneur nous révèle le plan de son projet, comme un conseil. Je sais, vous le savez aussi, peu à peu, tout ce que nous possédons ou avons de plus cher sur cette terre, nous sera ravi d’une manière ou d’une autre, car tout en ce bas monde se dirige probablement vers la catastrophe certaine et personne ne peut rien faire. Notre joie dans ce bas monde est passagère, car elle est fondée sur une figure vaine. Elle est compromise à cause de ce que la société impose également, un train de vie fantaisiste ; justement c’est ce que je disais, ce n’est un secret pour personne, et peut-être que nous l’avons oublié et perdu de vue ! Nous ne voulons point quitter ce que nous chérissons, même pas d’un regard, aussi parce que certains d’entre nous réagissent mal quand il s’agit de se séparer, à vrai dire, nous sommes tout le temps inquiets, même si nous pensons n’avoir les yeux braqués sur ce que nous possédons de plus cher !!! Ne vous y trompez pas, votre cœur lui, y est profondément ; C’est la vérité, mes chers lecteurs, ne le nions pas.

C’est une chose résolue au tréfonds et visible dans son apparence par le monde. C’est ce que nous désirons tous, « le confort à l’image de notre société », « être dans l’air du temps moderne », « un smartphone », « un grand écran plasma dernier cri », « de belles vacances », « une belle maison », et nous sommes vraiment tous impliqués à être à la page pour un bonheur imparfait, en tous cas, certains plus que d’autres, n’est-ce pas ?! Je ne le dis pas comme des révélations, on dit souvent que le moment qui compte c’est l’instant, on peut avoir et profiter pleinement, profiter à fond pendant que nous le pouvons encore, pendant que cela dure. Parce que nous savons aussi bien que chaque moment finit par cesser d’être, ce que nous devons savoir objectivement, tout passe mais le royaume de Jésus-Christ subsistera à tout jamais. Amen !!! Je relate ceci non comme des faits nouveaux, mais comme des sujets familiers avec lesquels nous sommes intimement complices. Car il est fort probable qu’une seule rayure sur notre nouvelle voiture peut rouiller plus vite que l’éclair la joie de notre cœur et nous plonger dans un courant de regret, et ce même quand nous savons que nous sommes assurés, bref !

Très chers lecteurs, je ne vous demande pas d’être m’en-foutistes, nous n’allons pas tous commencer à marcher sur nos biens sous prétexte que tout passera, certes non ! Ne nous méprenons pas, nous savons aussi bien qu’un bien égratigné peut toutefois être retouché ou remplacé, mais une chose est sûre peu importe l’entretien apporté, il tombera en lambeaux tôt ou tard. Mais ce n’est pas ma seule préoccupation, ce n’est pas non plus la vraie raison de ce petit message, vous l’auriez bien deviné, vous savez que j’écris souvent et j’ai très envie de vous accompagner plus loin, pour vous aider à entretenir votre foi. Je tiens à préciser que tout ce que je dis, je ne l’évoque pas comme des révélations, je ne le relate pas non plus comme des faits nouveaux, mais comme des sujets familiers avec lesquels nous sommes intimement complices et ce peu importe notre rang social ou origine, nous sommes tous concernés.

Lisons : [Psaume 110 v. 1] De David. Psaume. Parole de l'Eternel à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.

‘‘Bien à nous : Nous sommes à la droite de l’Éternel Dieu, il est assis sur son trône, ses pieds sur cette terre et seul lui marche sur la rouille et ses décombres, il marche sur la tête de ceux qui percent et dérobent, il possède à lui seul une grande fortune là où aucune casse, aucun cambriolage ou rouille ne peuvent être envisagés ; en lui tout se régénère.’’

Oui cher journal, c’est notre cœur que l’Eternel vint mettre à l’abri. L’Eternel Dieu a un souhait de paix et d’amour pour chacun de nous, pour chaque âme sur cette terre. Il approvisionne son trésor chaque jour qu’il fait pour nous, il nous souhaite en lui, entre ses mains percées, un abri, un cœur pur et rempli de paix, de son espérance. Cela dit, loin de toute forme de troubles, il souhaite nous installer, il veut faire battre notre coeur à son bon rythme et selon son bon vouloir, il vint nous faire prospérer dans son amour, c’est ce que nous devons savoir, c’est sur ça que nous devons reposer, l’espérance de notre cœur.

[Matthieu 6 v. 19] Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; 20 mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. 21 Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur.

‘‘Et bienheureuse pensée ! Ce qu’il y a entre les mains de l’Éternel notre Dieu, qui pourrait donc l’arracher et qui viendrait donc le dérober et le retrancher ? Oui ! L’Éternel notre Dieu a son trône au ciel, et entre ses mains les joyaux de notre justice et bonheur, les joyaux de notre stabilité morale et émotionnelle, il nous invite tous à y accéder d’un seul regard, et notre coeur s’y trouvera ravivé, et notre âme revigorée à jamais.’’

Votre créateur vous aime ; le Dieu de toute espérance, de toute bonté, est notre bienfaiteur et il est venu vers nous ! C’est loin de toute rouille qu’il nous installe ; Il dirige le sentiment de nos cœurs, dans son règne présent, là où est son trésor, là où la rouille ne détruit point, là où les voleurs ne percent ni ne dérobent, l’Éternel notre Dieu a minutieusement aménagé une tranquillité pour toi et moi, pour tous ceux qui espèrent en son règne Eternel, pour tous ceux qui croient en son nom. Mes chers lecteurs, l’Eternel notre Dieu nous souhaite la paix, il vint mettre notre cœur à l’abri, à l’abri de la rouille dévastatrice, c’est son conseil : « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ». Votre créateur vous aime ! C’est un fait irrévocable, le Dieu de toute espérance, de toute bonté est notre « bienfaiteur ». C’est loin de toute rouille qui nous installe, il dit : « Amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent ». C’est son conseil. "Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur."

‘‘ Heureux pour nous ! Le ciel est son trône. Ainsi parle l’Eternel : Quel trésor sur cette terre vous enrichira et ne vous rouillera, ne vous détruira point au final ?!!! Chers lecteurs, le doigt de l’Eternel met fin au règne des démons, et son regard est sur tous ceux qui souffrent et qui ont l’esprit abattu, sur celui qui suit ses conseils et les met en pratique, par son doigt il nous délivre des regards inquiets.’’

De peur que je sois pris à la légère, j’ai envie de vous le dire : Son royaume, son paradis, sa fortune, son trésor, sont constamment à notre gauche parce que nous sommes à sa droite ! « Car David n'est point monté au ciel, mais il dit lui-même: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied…» Le royaume de Dieu ne vous attend pas en haut, il est venu vers vous ! Entrez, asseyez-vous à la droite du Seigneur, amassez des trésors ! De peur que je sois pris à la légère, j’ai envie de vous le dire : Où est votre cœur ?

N’hésitez pas à partager avec vos amis proches et connaissances !

Lire le chapitre 2

Lire le chapitre 1