Percevoir

8th-post-featured

Nous ne pouvons confirmer avec exactitude ce que nous avions vu ou cru voir ? Et établir l’exactitude de la prose de nos évènements ? Danse-t-elle ou marche-t-elle ? Il arrive dans notre vie à tous de voir à moitié, de regarder à moitié, d’aimer pas totalement, de raisonner, de penser qu’à moitié, uniquement par volonté de ne pas trop s’impliquer émotionnellement ou bien sentimentalement ou par négligence tout simplement, ou pour des raisons bien fondées, nous vous l’accordons, certes oui !

A présent, essayez donc d’imaginer que tout ce que nous regardons & voyons soit peut-être le résultat de ce que nous avons conçu et voulu accepter ou pas ! Imaginez-vous que le monde ne soit ce que vous regardez et rien de ce que vous voyez. Imaginez donc qu’il se cache autre chose existant derrière ! Alors, qu’est-ce qui est vraisemblablement vrai et qui est, ou qui doit être ?

Quelle est cette chose invisible à nos yeux ? Ou quelle serait cette chose que nous regardons, que nous aurions refusé de voir par notre propre imprudence, ou que nous serions tout simplement dans l’incapacité de percevoir, dont on ne peut entendre le bruit ? Quel est le seuil interactif qui sépare le réel de l’irréel ? Le rêve d'un songe, la vision d'une révélation ? Les atomes, les particules, etc.

Chers lecteurs, il y a toujours deux réalités : celle qui existe et celle que nous nous créons nous-mêmes dans notre façon de percevoir le monde et notre réalité pourrait être influencée de diverses façons, nous dirions par exemple, nos humeurs, la fatigue, nos désirs; pleins d’autres états émotionnels pourraient être à l’origine. La réalité ou notre propre réalité à nous est influencée par l'attention que nous lui portons, nous sommes à l’origine de sa stabilité, nous sommes nous-mêmes les fabricants des mondes, de notre monde.

Et si nous regardions et voyons comme Dieu qui sait voir l’invisible et le visible et qui voit totalement avec précision, qui regarde dans la clarté et la clairvoyance ! Et si nous le laissions nous guider dans sa perception véritablement, nous serions, nous pensons, de ceux qui bâtissent le monde avec lui, un monde, notre monde invisible et visible par la foi, cette foi qui rend et ordonne toutes choses, la possibilité en Dieu d’être ou pas.

Nous pourrions observer la manière dont le monde est perçu par le Seigneur lui-même, le Rabbi, le Maître de toute chose ; “Qui est”. Lorsqu’il est sujet de la mort, le Maître décèle ce qui n’est pas, il dévoile le sommeil, du pain il voit la vie, [Cf. Matthieu 26:16] de l'eau il voit du vin, [Cf. Jean 2:2-11] ; cela dépend de ce qu'il veut car “Il est”. Toute chose est perçue et vue réelle & vraie dans sa perception à lui.

Pour lui les morts dorment, [Cf. Marc 5:39], le faible est fort, le paralytique marche, certains malades ont trouvé un jour nouveau, plein d’espérance car ils virent dans le Seigneur une réalité qui leur était impossible de concevoir auparavant. [Cf. Matthieu 9:28]

Toutes ces matières imperceptibles ou sujets de vie quotidienne qui défilent tout autour de nous, auxquels nous pourrions trouver un nom ou un sens logique à ça et appelons cela comme nous voudrions, nous souhaitons vous accompagner, chers lecteurs, à percevoir en Dieu car L’univers ne surgit-il pas tel du souffle étincelant du Créateur appelé la parole ? Sans elle nous serions dans l’incapacité de percevoir ce qui est réel de ce qui est irréel ni même d’en faire la différence.

“Ceci arrive, afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en vous. Et que tous se soumettent à son adoption” [Cf Jean 9:3]

Merci Chers amis, nous espérons que ce petit message étendra votre façon de percevoir ce qui est vraiment et qui doit être.

Par Yannick NILA

Laissez un commentaire