Le grand et unique jour !

Nous portions des cuirasses de victorieux Nous marchions vers l'idéal royaume Entre ses poutres royales en or pur, nous traversions Et sur le cou on lut le diadème vertueux de la justice distinguée Pour le salut des oints oh ! Glorieux grand jour alléluia !

Hé qui voilà donc ?! Je vois, le Christ dans toute sa gloire Comme Pierre, il m'ordonne d'avancer vers lui En grands pas, tout aussi distingué je sautille en sourire Ô moi pierre rejetée, je suis maintenant celle de l'angle. [ cf Matthieu 21:42 ]

Comme m'en rassure aux élans des vies éternisées A sa droite je suis assis et couronné à jamais. [ cf 1 Corinthiens 9:24-25 ]

Le grand jour, le beau de jour, un jour unique Ô moi le délaissé, on m'appela en ce jour-là Le privilégié du grand prince.

Ô quel beau et grand jour Je suis si heureux Le décor si lumineux Il me rallume, je suis dans sa flamme Il y a le peuple; une foule; et voilà Je me dis en moi nous y sommes donc Ce merveilleux, ce tellement glorieux Je ne définis rien et je ne compare rien Je suis juste conscient du moment De tout cet amour qui me ravit

Jésus est avec moi, Le Tout-Puissant est là Le prince qu'on appela : SHALOM [ cf Jean 14:1-3 ]

Alors je définis ces instants, je dis C'est mon moment, mon grand jour C'est donc vraiment un jour unique Que je devais espérer Un jour qui allait inévitablement arriver Et qui valait la peine d'y croire.

Poème de Yannick NILA

Postez-nous un commentaire !