C'est toi qui vins avant tout
Psaume de Yannick NILA

8th-post-featured

Ô rejeton des âges; d'un désir inconnu plus ardent dans la pensée humaine, ton besoin n'a point tari, il pousse et germe, en secret dans le cœur, un jour peut être ô arbre ancien pour l'Homme tu ne seras plus un secret, ni une question, mais dans la profondeur de tout mystère tu l'introduiras dans l'évidence.

Il viendra tôt ou tard, il reviendra. Il connaîtra le secret de tes oliviers, il te recherchera tôt ou tard, il aura besoin de tes soins, car il a un sentiment qu'il ose expliquer.

L'Homme. Qu'il explique l'étendue de ta création
L'Homme. Il est si minuscule dans ton décor.
L'Homme. Qu'Il décrive la source d'énergie de tes astres ! Il est si impuissant devant tes ouvrages.
Qu'il décrive le mouvement de ton être; ou de ce que tu fais exister.
Ô qu'il est sans connaissance de tes débuts.

Mais Toi Eternel ; Tu es.
Tu es le secret de ce qu'il est.

Tu es le secret de sa destinée et de sa descendance.
Tu es son pourquoi et son comment.

Eternel tu l'as tiré de là où il ne peut soupçonner l'existence; et tu l'installes là où il découvre tout et tu le conduis dans l'inévitable sors.
Mais Toi l'Eternel tu resteras avant tout et après tout. Tu suffis à toi seul.

Comment peut-on exister et ne plus être ?
Comment être sans toi et vivre?

Même avec nos instincts les plus primitifs nous n'avons point réussi à être sans toi...
Sans ton regard je n'existe pas, sans ton intention je ne suis plus.

Tout ce qui est, ne s'y trouve nulle part sans toi ; parce que toi seul est l'être de ce qui s'y trouve pour y être...
Rien n'est existant avant que tu sois, toi qui aménage l'univers entier.

Tu vins avant l'esplanade vide sans structure pour que le réel existe, qu'il soit vrai.
Je peux voir ce qui m'entoure puisque je suis dans un décor que tu es.

Je suis irréel car tu m'appelles dans l'invisible et j'existe dans ton rêve, je vis à ton réveil.
Tu es l'auteur de la réalité et tout existe, enfin; après tout; c'est toi qui vins avant tout….

Laissez un commentaire