Sécurité routière : le gouvernement durcit les sanctions pour sauver plus de vies

news-details
Société

Jusqu’à présent, l’usage du téléphone en main ou par kit mains-libres au volant est sanctionné d’une amende de 135€ et d’un retrait de trois points du permis de conduire. L’annonce est tombée ! Dorénavant, si un automobiliste est pris téléphone à la main tout en « ayant commis une infraction susceptible de porter atteinte à sa propre sécurité ou à celle des tiers », les forces de l’ordre auront instruction de retenir son permis de conduire.

Une nouvelle mesure du gouvernement d’Edouard Philippe, premier ministre, qui s’inscrit dans la lutte pour la sécurité routière. Et pour justifier cette nouvelle sanction, le chef du gouvernement a rappelé que le téléphone au volant était impliqué dans un accident mortel sur dix, en 2016, s’ajoutant comme « un élément de risque considérable supplémentaire ».
Car, source de distraction, le téléphone au volant détourne l’attention du conducteur, et le rend moins vigilant sur la route. Or sur ce boulevard aux multiples dangers, le moindre faux pas, que ce soit également la prise de drogues, d’alcool et plus fréquemment l’excès de vitesse, peut être fatal pour les conducteurs, les passagers et les piétons.

En juin 2016, les chiffres étaient désastreux. Un an après, le nombre de morts sur les routes avait encore augmenté de 15,4% ; malgré des nouveaux radars et réformes. Cette année, loin d’être découragés, le gouvernement ne lâche rien et poursuit sa lutte. C’est d’ailleurs sur Twitter que le premier ministre a annoncé la couleur.

La vitesse est la première cause des accidents corporels en France. Même lorsque la vitesse n’est pas la cause première de l’accident, elle détermine soit sa survenue, soit sa gravité, voire les deux à la fois. #SauvonsPlusDeVies

L’information avait fuité et elle est à présent confirmée ; les routes secondaires à double sens seront limitées à 80km/h au lieu de 90km/h actuellement, dès le 1er juillet 2018.
« Plus d'1/2 accident mortel se produit sur les routes à double sens du réseau secondaire, sans muret de séparation. C’est donc là qu’il faut agir en priorité. La vitesse maximale autorisée y sera abaissée de 90 à 80 km/h. #SauvonsPlusDeVies », a-t-il poursuivi. Avant de préciser qu’un bilan sera fait d’ici 2 ans.
Mais en attendant, le surplus des recettes budgétaires liées à cette nouvelle limitation de vitesse, sera entièrement reversé aux soins des accidentés de la route. De quoi appliquer l’élan de fraternité souhaité par le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, lors de ses « vœux aux Français ».

Veillons les uns sur les autres, pour nous exciter à la charité et aux bonnes œuvres. [Hébreux 10 v.24]

Chers lecteurs, cette situation mérite toute notre attention, pour notre sûreté et celle des autres. Beaucoup peuvent voir ces mesures comme rédhibitoires et se laissent aller à des extras et des exceptions ; mais c’est pourtant formel, nous devons nous conformer aux autorités, car établies par Dieu [Romains 13 v.1 – La Bible]. Et pour Dieu, chaque vie a de la valeur. Nous ne saurons compter les familles endeuillées et privées de leurs êtres chers, à cause d’imprudences. Voilà pourquoi, « L'homme prudent voit le mal et se cache; Les simples avancent et sont punis. » [Proverbe 27 v.12].
Agissons ensemble !

author

Audrey Wolber

Artistes Press

Artiste ~ Chantre 🎼🎤Journaliste & Correctrice chez Artistes Press 📇🗞📰 ~ Entrepreneuse 👩🏽‍💻

Partagés récemment

Ajouter un commentaire