Quel cœur bât dans ta poitrine ?

Une exhortation écrite par Yannick NILA

Chaque créateur veut le meilleur pour son invention, il met toujours des fonctions en plus qui la démarque de toutes. Certes ! Il faut une marque déposée... Hé ben ! C'est le cas pour notre Seigneur, notre Dieu.
Pour que nous puissions nous démarquer de tous, il doit opérer dans chacune de nos vies pour mettre un sceau de distinction. Il doit faire l'incision pour changer le moteur de tout, changer ce qui nous alimente c'est-à-dire nos cœurs.

Ne saviez-vous pas que le cœur est le moteur principal où siègent les émotions humaines ?! Alors comment parvenir à une vie de sainteté avec un cœur qui ne sait pardonner ? Comment suivre la volonté du cœur de Dieu sans un cœur approprié ?
La Bible souligne : «Recherchez la paix avec tous». Mais comment trouver une paix si je ne possède pas le cœur approprié pour un vrai pardon ? Dieu veut ôter le cœur de pierre qui est en nous et le remplacer par un cœur de chair.

[Ezéchiel 36 : 26] « Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. »

Beaucoup de gens sont incapables d'aimer ou de pardonner, même de dire la vérité. Pas parce qu'ils veulent haïr ou mentir ; certes non !! Parce que l'état de leur cœur ne le leur permet pas tout simplement.
On ne trouve pas un lion dans une tanière ou une gazelle dans le nid d'un oiseau ; Et comment trouverons-nous un geste doux et tendre dans le cœur d'un meurtrier ? Frères et sœurs, Dieu sait de quoi nous sommes faits et il sait comment remettre tout en place, voilà pourquoi il dit : «tu ne mangeras pas...», (Genèse 2 : 17) «tu aimeras ton prochain comme toi-même!».

[Lévitique 19 : 18] « Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Éternel. »

Notre Créateur est capable de faire ce qui serait pour nous impossible et inconcevable, Il connaît toute chose en nous, il en est l'auteur, il sait de quoi nous sommes faits et Lui seul connaît les composants. Ainsi donc ; si nous étions le plat d'un restaurant, il serait le cuisinier, si nous étions la charpente, il serait le charpentier. C'est lui qui connaît le secret de ce que nous sommes, il n'y a donc pas une lueur de l'ombre d'un doute.

Souvenez-vous, frères et sœurs, la question a été posée à Ezéchiel : «Ces ossements desséchés pourront-ils revivre ?» (Ezéchiel 37 : 3); Ezéchiel savait que le Seigneur était capable, capable de tout, capable de remettre les veines en place, la peau, la chair, les vaisseaux sanguins, capable de faire encore couler le sang dans un cadavre, y remettre l'âme, l'esprit et une personnalité ! Alléluia !!!

Notre Créateur ; Il sait de quoi nous sommes faits et il sait comment changer l'état d'un cœur ou tout simplement vous en donner un tout neuf en bon état. Chers lecteur la question vous est posée aujourd'hui : Croyez-vous que votre cœur peut être changé ?

Il est donc vrai, même si le cheval est équipé pour aller à la bataille, malgré son souffle légendaire et son rythme cardiaque hors pair, et même si le cavalier se tenant sur son dos fait preuve de bravoure ; la délivrance de l'Homme ne viendra que de l'Éternel et sa conversion que dans la raison de son Créateur. Alors j'ai compris et je priai.

Seigneur, je veux être franc envers toi aujourd'hui. Quand je place ma main sur ma poitrine je sens mon cœur battre. Pourtant, je n'ai pas de cœur pour aimer mon prochain. Je laisse veiller une haine en moi.

Que ressentent-ils, les meurtriers qui tuent ?! Suis-je différent d'eux ? J'ai connu le chemin de l'amour, pourtant mon cœur n'y prend pas passion...

Suis-je détruis ? Je dévaste tout et je renverse tout sur mon passage. Je poignarde mon cœur. Il saigne, pourtant ce n'est pas mon sang qui coule mais celui de mon prochain; c'est son cœur que j'ai blessé.
Mon cœur ne saigne pas hélas, c'est un cœur de pierre. Mon attitude des abonnés absents me chagrine, je vis sans empathie des autres.
Non, ce n'est même pas mon cœur qui est chagriné mais celui de mon prochain.

Parce que j'ai un cœur de pierre. Je me suis bâti un mur pour me protéger des méchants. Au final, ce sont tous ceux qui m'entourent; tous ceux qui m'approchent qui en souffrent.

Père ! Toi le Dieu du ciel et de la terre, le Dieu de toute chair, ôte en moi ce cœur de pierre, remplace-le par celui de ta chair Jésus-Christ. Et qu'il batte à ton rythme. Amen !

Merci d'avoir fait cette prière avec moi.

Dans ce nouveau cœur promis par Dieu, vous connaîtrez le vrai amour. Et vous verrez cet amour déborder en vous.

Lire le chapitre 2

Lire le chapitre 1