Message d'alerte !!!

Vous êtes sur l’ancienne version du site artistes press, vous pouvez basculer sur la nouvelle version.

Basculez maintenant !

Ma nature pure d'origine, celle de ta pierre précieuse

Un psaume écrit par Yannick NILA

Qui mesure l'étendue de ta grâce & de ta bienveillance, de ta miséricorde & de ton amour.
Comme tu as été avant tout, et que tu as tout prédestiné, tes bienfaits vinrent également avant le vouloir de l'Homme.

Qu'il le sache ou pas, chaque jour, à chaque instant, tu le guéris, tu le sauves, tu le restaures car tu l'as installé, dans ton pays; Tu lui as donné la richesse avant qu'il ne pense avoir fourni des efforts pour l'avoir obtenu sur tes terres.

L'obtention de son cœur, tu l'as connu avant lui; Mon Seigneur ! tu implantes à son insu un bon vouloir.

Il est ignorant, il est sans force & si ingrat mais pourtant, Ô toi souverain, tu prêtes attention à sa vie.
Et ce, pendant qu'il s'écarte de toi, en rancoeur & sans raison valable; Avec ton cœur rempli d'amour tu avances auprès de lui avec miséricorde.

Tu as connu ses voies ô divin. (pause)
Tu as soigné ses traces pour qu'il te découvre au final. (pause)
Toi, le véritable Dieu car tu les as toutes anticipées. (pause)

Pour tes Oints

Ils sont le sujet de ton régiment. (pause)
Toi souverain, tu les as mis sur la table du sacrifice, au temps de leurs pères, pour qu'ils te servent de témoignage.

Tu les as fait triompher des vagues impétueuses de la mer sauvage.
Tu leur as fait traverser les rivières sanglantes de la peur bleue.

Seigneur ! selon tes desseins, tu proclames la vie là où la mort s'est prononcée à chaque instant de leur vie.
Tu les as rendus victorieux pour qu'ils témoignent la victoire comme de vrais témoins rachetés;
Du milieu des épées maudites, des dents enragées, tu les as secourus.(pause)

C'est donc juste un privilège, Seigneur, d'être aux côtés de ceux que tu as appelés saints.
Auprès de ceux que tu as purifiés avec tes mains, de ceux que tu as glorifiés pour être serviteurs et sacrifices.

Nous sommes donc tes pierres précieuses, comme délaissées dans la poussière,
ton Dieu me fortifie à sa droite jusqu'à ce que je mène sa parfaite marche,
Pour conduire avec ferveur les oints qu'il a choisis pour témoins.

C'était le dessein de ta souveraineté que je vive en esclave auprès de ceux qui méprisent ton oeuvre.
Que je sois au milieu d'eux comme une proue qui peut se défendre mais qui ne doit pas se défendre. J'ai suivi ton plan et tes instructions, et je gardais confiance.

Dans cette boue de flagellation, au milieu de ces sables sanglants, je gardais ma nature pure d'origine, celle de ta pierre précieuse. (pause)


Parole du Jour

Je recherche les mots, les termes pour trouver l'expression dévouée de mon âme qui pourrait mieux te décrire mon Seigneur ! Tu es au tréfonds de la raison, cette reine éternelle insondable qui arrive certainement, dans un temps fixé, dont mon âme se réjouit et exalte.


La promesse qui vint d’espérance

1 Je ne suis qu'une femme qui n'a de cesse de rechercher un amour, une douceur, une paix à travers les eaux de cette terre...

Dieu Eternel

1 Ils veulent nous dépouiller de nos richesses, de tous nos biens,
2 Et pourtant mon Dieu éternel, c'est à cause de ta fortune que nous avons...

Prédilection

Dans un grand mystère, pas avec ma vue ou mon ressenti ; j’aperçus, par ta main forte, je ressentis la tempérance de ta présence;...

Votre Réaction