Linda Brown, l’un des symboles de la lutte contre le racisme a rendu l’âme

news-details
Société

L’Amérique vient de perdre une héroïne de la lutte pour les droits et l’égalité de la communauté noire; annonça le quotidien Topeka capital Journal, ce lundi 26 mars 2018. Linda Brown, est devenue malgré elle et dès son enfance, l’instigatrice d’une décision de justice des plus importantes du milieu du XXème siècle. Le symbole de la chute d’un système raciste en milieu scolaire public.
« Linda Brown fait partie de ces jeunes gens héroïques qui, avec sa famille, se sont courageusement battus pour mettre fin au symbole ultime de la suprématie blanche - la ségrégation raciale dans les écoles publiques », déclara la directrice de l’influente association National Association for the Advancement of Colored People, Sherrilyn Ifill .

L’histoire remonte à 1950. Originaire du Kansas, Linda Brown, âgé de 9 ans s’est vue refuser l’accès à un établissement à cause de sa couleur de peau. Son père voulut l’y inscrire pour lui permettre d’être scolarisée dans un établissement proche de la maison. Mais il vit sa demande rejetée pour des raisons purement raciales. La petite fille fut contrainte d’intégrer une école, pour élèves noirs, beaucoup plus éloignée de chez elle. Ni plus ni moins, Oliver Brown décide de s’en remettre à la loi, pour réparer le préjudice de sa fille. Un combat coriace contre les idéologies racistes ancrées dans la culture traditionnelle Américaine. Mais par la plus grande des surprises, ce combat s’achève sur une victoire en faveur des Brown. Il faut dire que la famille et leurs sympathisants ne lâchèrent le morceau.

Cette lutte contre ces décrets du règne des séparatistes blancs, nécessitait des soutiens de taille. Tout d’abord, le père de Linda déposa sa plainte en nom collectif. En renfort solide, la NAACP, l’association poids lourd, défenseur des droits civiques de la population noire.
Néanmoins, quatre ans auront suffi pour que la justice qualifie ces faits d’injustes, et les condamnent. En 1954, la Cour suprême rend son verdict et juge contraire à la constitution, les lois favorisant les écoles qui refusent d’accueillir des élèves noirs.
Par l’arrêté emblématique qui portera le nom de la famille, soit Brown v. Board of Education,  la justice mit fin aux décrets autorisant les écoles uniquement blanches. Ces fameuses lois régissaient en effet, plusieurs États dont le Kansas. « L’arrêt Brown a fait de l’Amérique un rayon d’espoir pour le reste du monde, il nous a appris que grâce à la loi, nous pouvions mettre fin à un système de caste basé sur la race et oppressif », déclarèrent des représentants de la renommée ACLU, l’Union Américaine des libertés civiques.

Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. [Matthieu 22 v.37-39 La bible]

Une victoire légitime, certes amère; si l’on constate avec effroi le nombre d’inégalités et actes ségrégationnistes encore à l’oeuvre jusqu’à nos jours, aux États-Unis et dans le monde d’ailleurs. Il faut croire que si la justice eut aboli la discrimination au sein des écoles publiques, dans la forme, le problème hélas perdure. De ce fait chers lecteurs, sous le regard de l’Evangile, comment juger ces faits, car les hommes spirituels jugent de tout ? Ne nous éternisons pas dans de vains discours. Le bon sens de tout Homme suffit à qualifier ces actes de fruits du mal, et de soif de domination. Si l’orgueil est en horreur à l’Eternel, se sentir supérieur à son égal le serait tout autant. D’autant plus que nous sommes tous, avec nos différences physiques, culturelles et ethniques, la création de Dieu.

Qui est l’Homme pour prétendre avoir le regard de Dieu et comprendre ses intentions à l’égard d’une partie de sa créature ? Qui est l’Homme pour savoir quelle est l’ethnie que Dieu préfère, et quelle est la beauté parfaite et réussie des caractéristiques humaines ? Si ce n’est le pauvre regard des Hommes en quête de pouvoir, ayant par ailleurs maintes fois falsifié ou réécrit des écrits bibliques et apocryphes. Ainsi chers lecteurs, venons-en au fait, comment pourrions-nous aimer Dieu, tout en haïssant nos frères, vu que nous sommes tous issus d’Adam et Ève, à priori. Se refuser à le croire serait alors renier la réalité biblique, pour justifier fièrement des intérêts idéologiques de races supérieures. Des idéologies que la parole de Dieu condamne ! Pire encore, l’apôtre Jean qualifie de meurtrier toute personne qui hait son frère [1 jean 3 v.15 - la Bible].

Chers lecteurs, un second point tout aussi important est à retenir. Garder la foi à toute épreuve. En effet, la famille Brown n’a abandonné et persévéra durant quatre bonnes années avant de voir leur préjudice reconnu par la cour suprême. Un préjudice reconnu qui ouvrit la voie à un espoir nouveau sur tout un continent. Nul doute que l’Eternel Dieu utilisa la famille Brown pour confondre une fois pour toute, les raisonnements austères à sa volonté. Lui, l’instigateur de la justice insuffla aux autorités de répondre avec justice à ses murs raciaux, permettant aux peuples de vivre ensemble, tel qu’Il l’instaura dans sa prescience.

De grands combats font naître de grandes ambitions animées par un esprit de révolte. Visiblement bien enseignée par son père à se battre pour ce qui est juste, Linda Brown devint une militante aguerrie. Professeur de piano et enseignante à ses heures, celle-ci s’engage avec sa soeur dans la création de la Brown Foundation en 1988 pour continuer la lutte contre les ségrégations raciales. Nul doute que sa détermination marqua notre temps, et continuera d’inspirer les générations actuelles et suivantes; pour une vie sociale et civique, plus juste et plus unie, dans un sentiment fraternel. À 76 ans, Linda Brown prit la route pour son repos éternel.

author

Wissa KOLOLO

Artistes Press

Journaliste, 🎶 Chantre, Auteur, Maquilleuse, Styliste/Modéliste & Couturière, Conseillère en Image👗📸 ~ Entrepreneuse

Visionnez notre dernière vidéo sur la chaîne Youtube
Partagés récemment

Ajouter un commentaire