Guérie du cancer, Darlene Zschech, sort son nouvel album

8th-post-featured

Une exhortation écrite par Yannick NILA

Il est connu que l’épreuve produit en nous une certaine bravoure, nous rend plus fort et raffermit notre foi. Elle est origine de leçons et enseignements. La leçon du jour est notre amour sincère pour Dieu et notre confiance en Lui. Une instruction qui vint à nouveau édifier l’artiste Darlene Zschech. Et nous rappeler, comme dit l’apôtre Paul, que rien ne peut nous séparer de l’amour de notre Dieu; Ni souffrance, ni douleur, ni maladie, ni même la mort.
Adoratrice Australienne, aujourd’hui âgée de 51 ans, Darlene Zschech, dont l’empreinte musicale marque depuis de longues années la louange contemporaine, vient de traverser le tunnel le plus éprouvant de toute sa vie.

En 2014, quelle fut sa pénible surprise lorsque les médecins lui diagnostiquent un cancer du sein. Dès lors, il est évident que l’artiste tourna son regard vers le Seul en qui elle avait de l’espoir. La mort lui paressait un peu plus proche chaque jour, dès même la première semaine du traitement. Alors pourquoi perdre ce reste de temps dans des futilités. C’est comme si une nouvelle vision des choses venait d’apparaître ou de renaître.

“Aucun d’entre nous ne sait combien de jours il lui reste. Quel que soit le nombre de jours qu’il me reste, je veux les vivre de façon intentionnelle. Je veux vivre l’amour de Christ. Partout où nous allons, prenons sa présence, son espérance, et son amour extravagant. C’est un demain, je ne suis pas encore arrivée, mais c’est le chemin.”

Ainsi, l’épreuve vient nous rappeler, dans notre possible confort, que nous ne sommes que des pèlerins sur cette terre. Où nous devons fructifier notre temps dans l’adoration et la louange à notre Dieu. Darlene entreprit alors ce qui avait de plus naturel pour elle: chanter, proclamer des louanges au Seigneur. De cette éprouvante bataille, découle un tout nouvel album, intitulé “Here Am I Send Me” (Me voici, envoie-moi).
Composé de 11 titres écrits par Darlene en collaboration avec plusieurs artistes tels que Martin Smith, Paul Baloche, Leeland Mooring et Jen Johnson, les premières notes se posent sur une magnifique adoration, “You are great” (Tu es grand).

“Quand j’étais très malade, Martin [Smith, Ndlr] est venu de l’Angleterre pour être avec nous, chanter des chants et nous encourager mon mari et moi. Ce n’est que la première semaine de traitement et on pense déjà que l’on va mourir, mais Martin nous a soutenus. Il m’a dit: ‘Darl, je sais que tu vas écrire des chansons sur ce moment. Que veux-tu dire?’ Et j’ai répondu: ‘je veux dire qu’il est grand!’ Et donc nous avons écrit cette chanson ensemble, et nous l’avons chantée dans l’église, et c’est là que ça a commencé… Même au milieu du feu, ça ne change pas qui il est.”

Par son nouvel album, l’artiste veut prouver la place vitale de la louange dans notre quotidien, et ce, bien plus encore dans nos épreuves. Car au summum de la douleur nous n’avons qu’un refuge, en Christ; en celui qui nous a rachetés et porté nos blessures à la croix. Elle reconnaît, en sus, que l’un des plus grands cadeaux d’une épreuve est de faire complètement confiance à Dieu. “Vous trouvez le Saint-Esprit dans toute sa beauté, peu importe votre brisement, votre déception, ou votre désespoir…”.

Bien qu’elle admette avoir encore tant à apprendre sur l’amour de Dieu, Darlene a néanmoins palpé le miracle. Car d’un premier cantique, découla un album appuyé d’une guérison miraculeuse. Aujourd’hui nous sommes dans la joie d’apprendre que la servante est prodigieusement guérie !

“Le monde médical n’aime pas utiliser le mot ‘guéri’. Il préfère le mot ‘rémission’. Mais je crois au diagnostic de Dieu sur ma vie. Je proclamais le Psaume 91 tous les jours sur moi. Aux médicaments et traitements je rajoutais la Parole de Dieu et je faisais de mon mieux avec ce que j’avais, pour agir sur des choses sur lesquelles je n’ai aucun pouvoir.”

Voici un témoignage qui rappelle combien la puissance de Dieu se manifeste dans nos faiblesses. Et qu’en tout temps, toute situation, sa grâce nous suffit!
“Il m’invoquera, et je lui répondrai, Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai. Je le rassasierai de longs jours, Et je lui ferai voir mon salut” [Psaume 91 v.14-15].

Découvrez le nouvel album de Darlene Zschech dès le 3 mars prochain.

La Rédaction

Photographies

Voici les dernières actu des artistes

Laissez un commentaire