Ambassadrice du Gospel Caribéen, Martyn' Carrière brille d’une carrière bénie

8th-post-featured

Un récit relaté par Yannick NILA & Rany KUTENDA

Martyn Carrière, une artiste à la voix suave, délicate et pleine de puissance à la fois. Une musique Caribéenne, empreinte au métissage grâce à des mélanges de styles afro-américains, africains, des paroles inspirées, des mélodies harmonieuses, travaillées, enrichies et authentiques, la servante de Dieu fit danser plus d’un et conduit à l’adoration et à la louange de nombreuses âmes du Seigneur à travers le monde. L’élue de Dieu eut, très tôt, un appel certain dans les rangs des Lévites de notre siècle.

Née en 1970 en Guadeloupe, Martyn’ Carrière découvre très jeune son penchant particulier pour l’art de la musique et du chant. Elle intègre alors plusieurs chorales de communautés protestantes, confirmant son incontestable talent. S’ensuit à 14 ans, une inscription dans une école de musique par ses parents. Une période scolaire artistique qui ne fait que la conforter dans sa volonté de vivre une vie entièrement consacrée à la musique. C’est ainsi que deux ans plus tard, la jeune chantre enchaîne les festivals de musique dans plusieurs îles des Caraïbes. A peine âgée de 16 ans, sa prestance et sa voix se font remarquer, son nom résonne alors tel un écho dans les Caraïbes.

Trois ans plus tard, la jeune femme fait une rencontre déterminante, avec un certain Pascal GIBRIEN, un auteur-compositeur et interprète, mais aussi un professeur de musique qui lui ouvre les portes de sa formation de Gospel, dans le groupe MAKKEDA. Durant deux années, elle œuvre en tant que soliste et choriste au sein du groupe, explorant et enrichissant son don, et découvrant la discipline, les efforts rigoureux que nécessite une carrière de chanteuse. Naitra en ce temps une nouvelle approche du Gospel, une approche qui sera, quelques années, sa marque de fabrique musicale et la raison de son succès, un gospel des îles, un gospel qui lui ressemble.

Mais avant la gloire, Dieu lui réserva encore plusieurs années de formation et d’exercices. En 1993, elle décide de se perfectionner dans l’art de l’écriture et de la composition en intégrant une formation d’improvisation vocale et d’écriture au Studio des Variétés de Paris.
Ayant par ailleurs entamé des études d’histoire à l’Université de la Martinique pour approfondir ses connaissances de l’art musical, l’artiste interrompt sa formation. Une véritable intuition car celle-ci sera recrutée peu après par plusieurs grandes chorales francophones à succès telles que Gospel pour 100 Voix, Gospel Dream, Gospel sans frontières & New Gospel Family, pour ne citer qu’elles.

Un tremplin pour la jeune Guadeloupéenne qui intègre la cour des grands. En effet, en 1998, Martyn’ C. devient une choriste professionnelle et accompagne des artistes de renommés nationales et internationales ; Céline Dion, Florent Pagny, Jane Manson et bien d’autres artistes prestigieux.
Toujours dans un élan divin la menant vers le sommet, la chantre crée TROPIKAGOSPEL, une forme d’agence de musique assurant des formations professionnelles mais aussi des prestations pour divers évènements. Tout un parcours parsemé d’épreuves, des années d’expérience ayant requis de gros efforts personnels et un investissement spirituel pour au final, un accès à la gloire, en Dieu.

« C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. » [ Génèse 3:19 ]

Une sueur dont elle peut aujourd’hui témoigner. Devenue Ambassadrice du Gospel Caribéen, Martyn’ Carrière, brille d’une carrière bénie en Jésus-Christ.
Cependant, nous le savons, son parcours ne fut de tout repos. Un parcours la conduisant inévitablement vers la réalisation d’un disque. En effet, fort d’un chemin riche en défis, découvertes et enrichi en connaissance, l’artiste, suffisamment armée et ayant trouvé son identité artistique est enfin prête pour entamer sa carrière artistique et proposer son art musical. Ainsi, sortie son premier album à succès Entre Dieu et moi, en 2003, « un témoignage de son expérience profonde et intime avec Dieu ». Ce premier album, le fruit de ses années de combat, d’apprentissage et de patience, se voulant très identitaire, harmonieux, coloré et chaleureux, est une pépite d’or. Le succès est au rendez-vous. Certains titres triomphent aux hits parades des chartes de musique Africaines et Caribéennes, lui ouvrant les portes du monde entier. La chantre devient alors une référence incontournable de la musique chrétienne des îles Caraïbes. Sa musique plaît au monde. Elle assure des concerts et représentations dans les cinq continents, lui ouvrant les portes des grands palais et la reconnaissance des personnalités politiques importantes. Ce qui au final, ne surprend guère.

Mais, après ce temps de gloire s’ensuivra une grande traversée du désert. Une traversée nécessaire. Dieu qui lui fit marcher sur les lieux très élevés, la conduit à découvrir les douleurs et les injustices de ce même monde qui l’adulait. Durant sept ans, lors de ses voyages, Martyn’ C. vécut le revers de la médaille, la joie des années précédentes fit place à une amère réalité. Sa vie, ses rêves, ses combats d’antan prirent un coup, n’eurent plus de sens face à l’immense détresse et le déclin certain de ce monde en proie aux injustices, aux crimes, en tous genres. C’est ainsi qu’elle prit position à sa façon pour freiner l’élan de ce vent destructeur, emportant avec lui des millions d’âmes innocentes ne connaissant le Seigneur. Cette fois, non pas en tant que prometteuse d’un genre Gospel dit des îles mais en tant que combattante d’un monde libre en Jésus-Christ.
Fanm’ doubout (Déterminée et battante) est dorénavant son slogan. Au moyen de son art, porteuse d’un message évangélique revendicateur, Martyn Carrière dit « Non à la fatalité, à la résignation, et au statu quo ! », convaincue que la solution d’un monde meilleur est uniquement dans la puissance de l’amour de Jésus et dans sa pleine présence. C’est ainsi que sorti en 2012, Hymne d’amour, un bijou musical se voulant être par ailleurs un outil pour « répandre la Force de l’Espérance ! »

« Jésus répondit: Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » [Matthieu 4:4 ]

En effet, n’ayant de cesse d’apprendre, l’homme ne vit que par la quête de Dieu. Martyn’ Carrière l’a compris. Persévérant dans ce chemin de foi, laborieux et plein de surprises, cherchant à connaître et faire la volonté de Dieu, l’artiste fut récemment en tournée dans tous les Etats-Unis. Comme beaucoup d’ambassadeur, elle se bat, fidèlement à ses convictions, pour imposer le royaume céleste sur la terre, et guider un grand nombre d’âmes au Seigneur, avant la venue du Christ, avant la fin proche des temps, dans toutes les Caraïbes et au-delà.
Son parcours exemplaire, sa foi sans failles, est pour tous, un sujet de joie et d’action de grâce au Seigneur. Nous prions ainsi que le créateur par excellence déverse sa sagesse, son onction, une inspiration nouvelle et créativité sans égale, pour que se poursuive, dans son excellence, une carrière musicale en Christ, pour œuvrer avec efficacité, avec succès, et impacter davantage cette génération, pour la seule gloire de son nom.

La Rédaction

Vidéo Facebook

Laissez un commentaire