Algérie : 257 morts dans le crash d’un avion militaire

news-details
Société

C’est un drame sans nom qui vient de toucher en plein cœur l’armée Algérienne comme sa population.
Ce mercredi 11 avril au matin, un avion militaire s’est écrasé peu après son décollage de la base aérienne de Boufarik, près d’Alger.
A son bord, 257 personnes donc dix membres d’équipage et 247 passagers, et malheureusement le bilan n’a fait état d’aucun survivant. Le ministère de la défense algérien précise qu’il s’agit majoritairement de personnels de l’armée nationale populaire ainsi que certains membres de leurs familles. Sans apporter davantage de précisions.

Le vol Boufarik-Tindouf-Béchar assuré par un Iliouchine IL-76 s’est écrasé dans un champ inhabité situé à une centaine de mètres de la base aérienne. Il était censé se rendre d’une part à Béchar, à 1000 km environ au sud-ouest d’Alger, qui renferme une importante base militaire, près de la frontière fermée avec son ennemi, le Maroc ; ainsi qu’à Tindouf, à 1800 km d’Alger, qui selon les informations, abrite de nombreux camps de réfugiés sahraouis, ainsi que le siège d’administration de la République arabe sahraouie démocratique.

Pour l’heure, aucune information concrète ni hypothèse n’est apportée pour expliquer ce triste accident. Pour cela, le général Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la défense algérien et chef d’état-major de l’armée nationale populaire a ordonné, une fois sur les lieux de l’accident, la mise en place « immédiate d’une commission d’enquête afin de déterminer les circonstances de l’accident. ».
Toutefois notons que certains versions provenant du site du constructeur, rapporteraient que l’appareil en question, un quadriréacteur civil ou militaire, d’origine soviétique puis russe, ne pourrait transporter qu’entre 126 et 225 passagers. Serait-ce alors un problème de surpoids de l’appareil ? Ou un mobile politique ? br /> L’enquête suivra son cours pour que, nous l’espérons, les réponses puissent être apportées notamment aux familles des victimes endeuillées par cette tragédie. Car malheureusement, les crash aériens semblent monnaie courante en Algérie, ces dernières années.

Je changerai leur deuil en allégresse, et je les consolerai; Je leur donnerai de la joie après leurs chagrins. [Jérémie 31 v.13 – La Bible]

Nous adressons nos condoléances les plus chères aux familles et proches des disparus, tout en priant que l’Esprit de Consolation de notre Dieu puisse les embraser de son amour. De même que la lumière soit apportée sur cet évènement traumatisant et sur ses circonstances.

author

Audrey Wolber

Artistes Press

Artiste ~ Chantre 🎼🎤Journaliste & Correctrice chez Artistes Press 📇🗞📰 ~ Entrepreneuse 👩🏽‍💻

Visionnez notre dernière vidéo sur la chaîne Youtube
Partagés récemment

Ajouter un commentaire