30 ans, le chemin vers l’épanouissement

news-details
Noyau de vie

30 ans, l’âge tant redouté par tous ! « Déjà 30 ans ?! Dis-donc, tu vieillis ! ». Peur de cette réplique favorite de la part de vos bons amis ?
Autant passer le cap de la vingtaine réjouit les aspirants indépendants, autant la trentaine accuse quelques apparitions de rides, de quoi en faire flipper plus d’un. 30 ans, c’est aussi l’âge du bilan. Qu’avons-nous réalisé depuis ? Qu’allons-nous faire pour la suite ? Start up ? Mariage ? Enfants ? Est-il trop tard ? Ou était-il trop tôt ? Tout se bouscule dans notre tête.
Pour les plus sceptiques, les angoissés, ou encore les découragés, voici quelques aspects peu abordés sur cet âge tant redouté et pourtant que vous finirez par apprécier, si vous ne l’avez pas encore atteint. Parole des trentenaires !

L’âge de la raison

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul à vous questionner sur le sujet. Plusieurs scientifiques se sont accordés à affirmer que l’âge de 30 ans signerait le cap de la maturité. En 2012, des chercheurs américains ont découvert que le cortex préfrontal, zone de la responsabilité, de la capacité à planifier, ainsi que prioriser et maîtriser ses émotions, n’atteignait la maturité qu’à 30 ans. Ainsi sur le podium de la faculté à prendre de bonnes décisions, la trentaine se hisse à la première place, détrônant la puberté. Pour appuyer cette thèse, plusieurs psychologues et sociologues ont distingué la vingtaine en la définissant comme la période de « l’âge adulte émergent », terme inventé en 2000 par le professeur de psychologie à l’Université Clark du Massachussetts, Jeffrey Jensen Arnett, où planeraient naturellement incertitudes et recherche de soi. Ce qui expliquerait que le cerveau n’ait pas atteint l’apogée de la maturité et la connaissance.

Jay Giedd, à l’époque neuroscientifique à l’Institut national de la santé mentale expliquait au Wall Street Journal que les décisions prises au cours de notre vingtaine, l’ont été très tôt. « Jusqu’à tout récemment, nous avons dû prendre des décisions assez importantes concernant l’éducation et les plans de carrière, qui nous devons épouser et s’il faut aller dans l’armée, à un moment où certaines parties de notre cerveau ne sont pas encore dans un état optimal. »
Les trentenaires et au-delà vous confirmeraient par ailleurs que cette période est l’accès à toute possibilité. Pour vous dire, 30 ans est devenu l’âge iconique.

L’âge du foyer stable

Comment ?! Mais alors, à une époque où l’on se mariait jeune et avaient des enfants beaucoup plus tôt, c’était la catastrophe ?! Rassurez-vous, pour beaucoup se plonger très jeune dans la vie, le mariage, les enfants, etc., peut se révéler un succès. D’autant plus qu’il existe bien des vingtenaires plus matures que leur âge.
Mais dans un plan plus général, une étude Danoise a révélé que l’âge idéal pour être une bonne mère est, roulement de tambours… 30 ans ! Êtes-vous encore surpris ?
L’étude affirma que les femmes ayant leur premier enfant aux alentours de 30 ans seraient des mères plus sereines et épanouies, bannissant la violence physique et verbale au profit d’une éducation plus positive.

Les mères deviennent plus flexibles avec l’âge, plus tolérantes et s’épanouissent mieux émotionnellement elles-mêmes. La maturité psychologique peut expliquer que les mères plus âgées pratiquent une parentalité plus positive.

Et bien sûr qui dit mère stable dit enfant épanoui. La même étude révéla également que les enfants entre 7 et 11 ans, nés de mères trentenaires présenteraient beaucoup moins de troubles comportementaux.
« Nous savons qu'avec l'âge, les individus gagnent en maturité, leurs relations amoureuses sont plus stables et ils sont plus souples d'un point de vue émotionnel : c'est donc un environnement particulièrement favorable pour le développement d'un jeune enfant. »

Aux abords de la maturité

Encore une fois, la science, malgré elle, vient se rapprocher de l’histoire biblique et de ses faits. Car en lisant certains passages, nous retenons que le Seigneur Jésus-Christ débuta officiellement son ministère divin sur terre à l’âge de 30 ans ; une précision loin d’être un hasard.
Avec tous les éléments en notre possession, nous pouvons avancer que là encore, 30 ans, signe un âge de maturité. Car il en faut bien pour démarrer un ministère ; en sachant qu’« un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ». Nous vous citerons encore Joseph, toujours dans la Bible, du côté de la genèse, qui après avoir été vendu du haut de son adolescence par ses frères, puis emprisonné, fut relâché et endossa le statut de gouverneur aux côtés de pharaon, à ses 30 ans. Que de multiples années qui l’ont forgé.

De quoi convaincre les vingtenaires qu’il n’est encore trop tard pour vos projets. Car ne vaut-il pas mieux être assis dans ses convictions, sa réflexion, son éducation, son intelligence, au moyen des leçons apprises du passé pour arborer sereinement les nouvelles étapes de la vie ?

Car l'Eternel donne la sagesse; De sa bouche sortent la connaissance et l'intelligence; [Proverbe 2 v.6]

Toutefois, il convient de préciser un point plus qu’important. Car au-delà de l’âge, chers lecteurs, nous devons savoir que le commencement de la sagesse, l’origine de l’intelligence, l’acquisition de la maturité, ne trouvent chemin que par la crainte de Dieu. Il en est l’Auteur. Il dit que c’est une femme sage qui bâtit sa maison, tandis que l’insensé la ruine. De même la femme qui sera louée est celle qui craint l’Eternel.
C’est pourquoi Jacques nous recommande ceci : « Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. » [Jacques 1 v.5 – La Bible].
Autant que les études scientifiques semblent avérées, la Parole de Dieu est, bien au-delà, la pure vérité.
Alors envie d’avoir 30 ans maintenant ?

author

Audrey Wolber

Artistes Press

Artiste ~ Chantre 🎼🎤Journaliste & Correctrice chez Artistes Press 📇🗞📰 ~ Entrepreneuse 👩🏽‍💻

Visionnez notre dernière vidéo sur la chaîne Youtube
Partagés récemment

Ajouter un commentaire